Quel revêtement de sol pour sa terrasse ?

terrasse-balcon

La terrasse est une pièce supplémentaire où on apprécie se détendre à la belle saison et dont il faut veiller à ne négliger ni la conception ni les aménagements. Parmi ceux-ci, choisir un revêtement adapté est un élément important et les solutions ne manquent pas. Voici donc un comparatif des différents revêtements existants pour les sols extérieurs et principalement pour aménager sa terrasse…

Le bois

Très demandé, le bois est à la fois chaleureux et intemporel, et crée des terrasses propices à la détente. Se présentant sous forme de lattes ou de dalles enroulables, celles-ci sont très faciles à poser, aussi bien à l’horizontale qu’à la verticale.
Côté matériaux, vous aurez le choix entre des bois exotiques et des résineux. Préférez le teck, le bankiraï, l’ipé ou l’almendrillo pour la première catégorie car ils résistent très bien aux intempéries et à l’usure du temps. Et privilégiez l’épicéa et le pin pour la seconde catégorie.
Côté entretien, vous devrez traiter les résineux avec un produit fongicide et insecticide, même s’ils ont déjà subi un traitement en autoclave contre le pourrissement et les insectes. Quant aux bois exotiques, ils ne nécessitent aucun entretien (si ce n’est un nettoyage à l’eau pour leur rendre un aspect propre) car ils sont naturellement insensibles aux champignons et imputrescibles (ils ne peuvent pas pourrir).
L’avantage du bois est qu’il ne brûle pas les pieds, mais il peut toutefois contenir des échardes qui le rendent alors inconfortable.
Comptez à partir de 20 € le m² pour le prix des résineux, et entre 30 et 100 € le m² pour les bois exotiques.

Le bois composite

Idéal pour les enfants qui aiment jouer sur la terrasse, la surface lisse du bois composite (imitant le bois à la perfection) ne comporte aucun risque de fente ou d’écharde. Il est composé d’un mélange de polyéthylène et de bois recyclé et ses lames sont 100 % recyclables, imputrescibles et inaltérables.
Côté entretien, le bois composite ne demande qu’un peu de détergent (ou de l’eau contenant une petite quantité de chlore) pour supprimer toute tache d’humidité ou moisissure. Et pour estomper les rayures et les autres taches, vous emploierez simplement une brosse métallique.
L’avantage du bois composite est que son prix est moins élevé que celui du bois naturel (il varie entre 35 et 80 € le m²), mais il peut se dilater avec les changements climatiques et subir des éclatements.

La pierre naturelle

A la fois rustique, authentique et chic, la pierre naturelle s’adapte à toutes les envies de formes et de matières. Elle se décline dans différentes teintes et s’avère un matériau ultra-résistant.
Il existe plusieurs types de pierres naturelles : l’ardoise, le granit, la pierre de Bourgogne (de tons ivoire ou ocre) et la pierre bleue. Choisissez de préférence une pierre striée ou brossée qui sera moins glissante.
Pour son entretien, il va falloir protéger cette terrasse en lui appliquant un hydrofuge afin de colmater les pores de la pierre et empêcher la mousse de s’y installer. Et pour le nettoyage régulier, un simple balai suffira à retirer poussières et saletés. Au cas où vous auriez tout de même de la mousse, sachez qu’un coup de balai et un nettoyage au savon de Marseille (ou savon noir) seront efficaces.
La pierre naturelle a pour avantage d’avoir une longue durée de vie, mais son prix est assez élevé (comptez environ 60 € le m²).

La pierre reconstituée

Nettement moins chère que la pierre naturelle, la pierre reconstituée en présente le même grain et le même aspect. Composée d’un mélange de minéraux et de béton, elle s’avère un matériau robuste qui se décline dans de nombreux aspects et coloris.
Son entretien est très simple : les taches s’enlèvent avec de l’eau et du savon. N’utilisez surtout pas de solvants trop agressifs.
L’avantage de la pierre reconstituée est qu’elle est antidérapante, mais le phénomène d’efflorescence (oxyde métallique) peut engendrer des taches sur sa surface.
Son prix est aux alentours de 30 € le m².

Le carrelage

Présenté dans différents matériaux et différentes couleurs, le carrelage rajeunit les terrasses usées par le temps en permettant de créer des styles design et modernes, ne ressemblant à aucun autre.
Le carrelage peut ainsi être en pierre (ou imitation pierre), en carreaux de ciment ou en céramique (porcelaine, grès cérame, terre cuite, faïences ou tomettes).
Le carrelage est le revêtement de sol le plus facile à entretenir car il ne requiert aucun traitement particulier. Son nettoyage régulier se fait au moyen d’un mélange d’eau et de savon noir. Et pour les taches persistantes, vous pouvez diluer du bicarbonate dans de l’eau tiède.
L’avantage du carrelage est que de très nombreuses teintes sont disponibles, mais des éclats peuvent apparaître en cas de chocs.
Suivant le matériau choisi, le prix du carrelage varie entre 30 et 150 € le m².

Le béton

Si vous voulez une terrasse résistante et à petit prix, alors le béton est le revêtement que vous devez choisir. Il autorise tous les aménagements possibles en se déclinant dans de nombreux rendus différents. Et il est composé de gravillons (assemblés avec du ciment) et de sable.
Pour donner le style que vous voulez à votre terrasse, il existe dans les finitions suivantes :
– le béton lissé (pour fournir un aspect lisse à la terrasse)
– le béton désactivé (qui met en valeur des grains de couleurs)
– le béton sablé (excellent antidérapant)
– le béton imprimé (qui permet de créer de très jolis motifs sur le revêtement de votre terrasse)
– le béton balayé (qui offre un aspect strié à votre terrasse).
Attention le béton doit être protégé par un produit imperméabilisant (qui permettra de diminuer le risque de taches) et son entretien est identique à celui du carrelage, avec de l’eau et un détergent doux.
L’avantage du béton est son faible coût (comptez entre 45 et 90 € le m²) mais ses coloris ne sont pas très variés (gris, jaune ou orange).

Le gazon synthétique

Osez l’ambiance végétale dans votre terrasse en optant pour le gazon synthétique, surtout si vous n’avez pas la possibilité de semer de la pelouse dans votre jardin.
Appelé aussi pelouse artificielle, le gazon synthétique est composé de fibres de polyéthylène qui sont posées sur une sous-couche perforée (permettant à l’eau de s’écouler).
Ce gazon synthétique demande peu d’entretien car il ne pousse pas comme le vrai gazon. Un passage de balai et de l’eau savonneuse, une à deux fois par an, suffisent amplement pour enlever poussières et taches.
L’avantage du gazon synthétique est qu’il résiste parfaitement aux diverses conditions climatique, mais sa durée de vie n’est que de 10 ans.
Et son prix est aux alentours de 30 à 55 € le m².

Pour choisir votre sol de terrasse, vous retiendrez donc l’esthétisme, l’entretien, votre budget, le confort et le passage (fréquent ou occasionnel pour un sol plus ou moins robuste). Et si vous désirez d’autres renseignements, ou un devis personnalisé sans engagement, n’hésitez pas à demander conseils à un expert en la matière…

Pour en savoir plus :

Articles en relation