Un sol végétal pour votre salle de bain

sol fibre

Dans l’intérieur d’une maison, la salle de séjour et la cuisine ne sont pas seulement les pièces qui se doivent d’être attrayantes. Il en va de même pour la salle de bain. En effet, comme nous y passons la plupart de notre temps, il est important qu’elle ait un look élégant. Pour cela, il est primordial de miser sur son revêtement. Le revêtement des sols de la salle de bain joue un rôle important pour ce qui concerne le décor. Si le carrelage est le revêtement le plus courant depuis de nombreuses années, sachez que vous avez d’autres options. Nombreux sont les matériaux qui peuvent également être utilisés. Parmi les plus élégants, vous trouverez les fibres végétales.

Zoom sur le sol végétal

Nous voulons tous une salle de bain qui offre du confort, qui soit facile d’entretien et qui assure notre sécurité. les sols de salle de bains faits à partir de fibres végétales répondent à tous ces critères, mais de plus c’est la nouvelle tendance. En optant pour les fibres végétales, vous disposerez d’une salle de bain élégante aux aspects naturels. Il faut savoir que, comme ces fibres sont issues de différents végétaux, il en existe diverses variétés et chacune d’entre elles possède ses propres caractéristiques. Alors, si vous voulez un sol végétal pour votre salle de bain, nous vous conseillons de privilégier :

  • Le jonc de mer : c’est l’idéal pour les salles de bains, car c’est une matière qui ne craint pas l’humidité. Au contraire, étant issue d’une plante aquatique, elle doit être humidifiée pour conserver son élasticité.
  • Le coco : comme cette fibre est issue de la noix de coco, elle est très appréciée pour sa résistance et sa durabilité.

Comment bien l’entretenir

Vous vous êtes surement demandé comment vous y prendre en matière d’entretien si vous avez choisi de mettre un revêtement en fibre végétale. Et bien, si vous avez opté pour le coco, le jonc de mer ou le sisal, sachez que l’entretien se fait à sec. C’est-à-dire, qu’il n’y a pas besoin d’y passer de l’eau, du savon ou des produits nettoyants. Un coup d’aspirateur, un passage de serpillière plus ou moins humide et le tour est joué.

Pour en savoir plus :

Articles en relation