Les différents types de parquets

parquet

Vous avez enfin choisi le nouveau sol de votre habitation et avez opté pour un plancher en bois ? Bonne idée, le parquet est un sol chaleureux, très esthétique et qui apporte du cachet au logement. Il existe cependant différents types de parquets. Lequel choisirez-vous ? Voici les quatre principaux types de parquet, leurs avantages et leurs inconvénients.

Le parquet massif

C’est le véritable parquet, l’authentique, celui qui est composé à 100 % de bois noble. Selon le bois choisi, les caractéristiques de dureté ou de résistance à l’humidité peuvent donc être différentes. Le principal avantage du parquet massif est son rendu esthétique et l’ambiance chaleureuse qu’il apporte au logement. Il isole particulièrement bien le sol et peut durer très longtemps (plus de 90 ans), s’il est bien entretenu. Sa rénovation est, de plus, possible pour allonger sa durée de vie. Malheureusement, c’est un parquet cher et très compliqué à poser.

Le parquet semi-massif

Ce parquet est composé de deux couches de bois : une composée de bois noble de parement et l’autre d’un support en bouleau. Cette couche lui confère une très grande stabilité. Si son aspect est presque identique à celui du massif, la durée de vie du parquet semi-massif est un peu plus courte. Son coût est, par contre, moins élevé que celui du massif.

Le parquet contrecollé

Ce type de parquet est composé de trois couches de bois. La première couche, celle de surface est constituée de bois noble, la deuxième est contrecollée et la troisième couche est une couche de contre-balancement dans un bois moins noble destinée à épaissir la latte. Ils sont disponibles dans de nombreuses essences et peuvent être poncés, vernis ou même colorés. Ces parquets présentent l’avantage d’avoir un rendu quasi-identique à celui du massif tout en étant beaucoup moins cher et beaucoup moins difficile à poser. Par contre, sa qualité d’isolation est moindre et sa durée de vie plus courte.

Le revêtement stratifié

Bien qu’il ressemble fortement à du parquet, le revêtement stratifié n’en est pas pour la bonne raison qu’il n’est, en général, pas composé de bois. Il est constitué de plusieurs couches d’aggloméré et de résine qui lui confèrent une très bonne capacité d’isolation. Facile à entretenir, ce sol est bien moins cher que du parquet mais ne peut pas du tout être rénové et ne dure pas aussi longtemps.

Poser son parquet

Pour faire poser votre parquet, consultez l’annuaire de notre site et trouvez un professionnel compétent situé près de chez vous. Lui seul pourra vous conseiller sur le type de parquet le plus adapté et vous en réaliser l’installation.

Pour en savoir plus :

Articles en relation