Tout savoir sur le parquet

parquet

Le parquet se présente sous forme de lames qui s’emboîtent les unes contre les autres pour recouvrir le sol d’une pièce. Ce revêtement de sol constitue une finition chic et apporte du cachet à tous les intérieurs. On connaît les lames stratifiées recouvertes d’un décor d’imitation. Mais le véritable parquet est en bois, d’une épaisseur minimale de 2,5 millimètres. Le marché actuel propose deux variétés de plancher en bois :

  • le massif constitué d’une unique essence de bois ;
  • le contrecollé à parement de bois noble, recouvert d’une couche d’usure.

Les inconditionnels du parquet noteront que, dans la salle de bain, pièce soumise à un fort taux d’humidité, le parquet devra être choisi en bois exotique réputé imputrescible. Si la pose d’un plancher en bois peut paraître aisée, l’intervention d’un professionnel s’avère toutefois nécessaire pour un rendu impeccable.

Choisir parmi les différents types de parquet

Vous avez choisi le plancher en bois pour vos revêtements de sol ? Il faut maintenant choisir le type de rendu en fonction de la technique de pose. Faites-vous conseiller par un artisan menuisier qui vous proposera, par exemple :

  • la coupe perdue, pour le sol des combles aménagés ;
  • la coupe de pierre, avec raccords réguliers pour l’entrée ;
  • le point de Hongrie ou à bâtons rompus, parfaits dans la pièce principale ;
  • et parmi les plus originaux, mosaïque, Versailles, Arenberg, ou encore en chevrons avec jeu d’essences à effet contrasté.

Il conviendra de définir le choix du bois en fonction de sa couleur, toute une palette qui s’étend du blond très clair au noir.

Le plancher en bois et son entretien

De nos jours, l’entretien du plancher n’est plus un tracas pour la ménagère. Les produits utilisés pour le protéger sont efficaces contre les rayures, les tâches et l’usure. Dans le prolongement de sa pose, on étale une couche de vernis vitrificateur ; certains sont vitrifiés en usine. Son entretien nécessitera l’emploi d’un raviveur polish qui se passe à la serpillière sans rinçage. En ce qui concerne les planchers huilés, ils seront ainsi nourris également tous les six mois. Si vous avez opté pour la cire et son odeur incomparable, veillez à ne pas en abuser au risque de rendre votre sol trop glissant. En cas de tâche, de rayure, il faudra poncer la surface concernée et frotter à la cire pour réparer.

Pour en savoir plus :

Articles en relation