Le carrelage extérieur

Le carrelage extérieur

Vous voulez aménager les alentours de votre maison et rendre plus esthétique votre terrasse ou votre balcon ? Il faut donc trouver un revêtement de sol qui apportera une touche décorative à l’extérieur mais qui sera capable de résister aux aléas du temps. Le carrelage semble être un bon critère de choix. Cependant, il en existe plusieurs sortes et les conseils suivants vont vous aider à bien choisir le type de carrelage extérieur qui vous convient le mieux.

Les caractéristiques du carrelage extérieur

Un carrelage extérieur n’aura pas les mêmes propriétés que celui qui est posé dans les pièces de la maison garage. Il devra en effet être :

  • Résistant à l’humidité
  • Résistant au gel
  • Antidérapant
  • Epais

La pluie ne devra pas fragiliser le carreau.
De même que les basses températures ne devront avoir aucune influence sur le carrelage. Si le carrelage ne résiste pas suffisamment au gel, il va devenir poreux et se fendiller, voire se casser.
Si vous posez du carrelage autour de votre piscine, celui-ci ne devra pas être glissant pour éviter tout risque de chute. La norme de résistance à la glissance va de R9, pour une adhérence moyenne, à R13, pour une très bonne adhérence. Prévoir au minimum du R10 autour d’une piscine !
Les carreaux posés dehors devront être assez épais, au moins 20 mm, pour pouvoir résister aux intempéries.
Pour les caves et sous-sols qui servent souvent de lieux de stockage, et donc avec un sol soumis à rude épreuve, le mieux est de poser également du carrelage extérieur car il sera plus robuste.

Les différents matériaux

En fonction de votre budget et du résultat final souhaité, vous avez le choix entre divers matériaux de carrelage extérieur :

  • Le grès
  • La céramique
  • La pierre reconstituée
  • Le verre
  • Le ciment
  • La pierre naturelle

Les carreaux peuvent être en grès cérame émaillé c’est-à-dire recouverts d’une fine couche d’émail, ou sans émail, dans ce cas il seront dits pleine masse. Ils sont particulièrement résistants et imperméables et imitent bien le bois, la pierre ou le béton.
La céramique est très solide mais nécessite un peu d’entretien du fait de sa porosité.
La pierre reconstituée est solide. Elle est réalisée à partir de pierre concassée avec des matériaux liants pour enfin être moulée.
Le verre offre une touche moderne et permet d’éclairer une terrasse par le sol grâce à sa tranparence. Mais il est assez onéreux.
Le ciment reste la matière la plus robuste.
La pierre naturelle se présente sous forme de dalles qui se déclinent en de nombreuses formes et couleurs. Néanmoins, elle offre peu de résistance au gel et aux taches et nécessite un entretien régulier.

Pour en savoir plus :

Articles en relation